Pour ceux qui veulent maigrir, oubliez le jogging. Il existe une autre solution.

Croyez-le ou non, mais un certain Harley Paternak, coach personnel de mesdames Lady Gaga, Kim Kardashian, et Ariana Grande, a décrété qu'il est plus intéressant de marcher que de courir pour brûler les graisses. 

Si si. 

 

La course est une activité de cardio-training, ce qui signifie que les gens qui la pratiquent le font plus pour une endurance cardiaque que pour maigrir. Il est même prouvé qu'en déroutant l'activité des hormones produites par la thyroïde, trop de jogging peut entraîner un affaiblissement du métabolisme et une prise de poids. 

 

De plus, courir blesse. Un coureur régulier sur deux en moyenne se blesse en courant, car la course fait reposer sur chaque pied 2,5 fois le poids du corps à cause du "bond" à chaque pas, alors que la marche à pied demande aux talons de supporter simplement 1,5 fois le poids du corps. 

 

D'autres part, la course brûle les mauvaises graisses. Comme elle permet de se muscler, elle va en premier lieu aller chercher l'énergie des muscles eux mêmes, et va vouloir tout de suite remplacer ces calories perdues. D'où la sensation d'avoir une fringale monumentale à la fin d'une petite heure de course.
 
La marche agit plus en surface, et brûle les graisses "en trop" dans de nombreuses parties du corps et notamment la sangle abdominale. Ainsi, en marchant 30 à 60 minutes par jour, vous engagez un processus de perte de poids et affinez votre silhouette. 

 

Pourquoi ne pas faire dorénavant une partie de votre trajet vers le travail en marchant ? Ou d'organiser plus de marche en forêt les week-ends ?
 
C'est aussi le moyen parfait pour pouvoir admirer les paysages autour de chez vous. 

On vous rira peut-être au nez, mais peut importe : soyez-en sûr, la marche est un sport comme un autre qui a de nombreux bienfaits. Marchons, marchons ! 

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce