2 astuces simples pour déboucher son nez quand on a un rhume.

Alors que l'automne n'est pas encore terminé, on le voit se rapprocher : l’hiver froid, qui va généralement de pair avec des éternuements à répétition. Autour de vous, tout le monde tousse et se mouche à longueur de journée. Ce n’est qu’une question de temps avant que vous ne soyez enrhumés à votre tour. Voilà, ça y est, vous avez le nez bouché et vous êtes condamné à respirer par la bouche. Le pire ? La nuit lorsque chaque côté de votre nez se bouche à tour de rôle, dès que vous vous tournez.

Et pourtant, il est possible de se débarrasser de ce mal impitoyable sans utiliser de spray nasal. Voici deux astuces qui vous aideront à vous déboucher le nez !

1. La langue et l’acupression 

Pressez le bout de votre langue quelques secondes contre votre palais. Puis relâchez votre langue. Répétez l’exercice quelques fois. 

YouTube/Prevention Magazine

En même temps, appuyez sur votre front, entre vos sourcils, avec votre index pendant une seconde. Puis relâchez. Là aussi, répétez le geste plusieurs fois.

YouTube/Prevention Magazine

Il est important de bien réaliser ces deux exercices en même temps et de nombreuses fois dans un laps de temps de 25 secondes. Cela va vraiment déboucher votre nez.

YouTube/Prevention Magazine

2. Retenez votre respiration

Inspirez profondément. Penchez la tête en arrière et pincez votre nez avec votre pouce et votre index. Retenez votre respiration aussi longtemps que vous le pouvez. Inutile d’essayer de battre un record d’apnée. Vous devez recommencer à respirer dès que vous en sentez le besoin.

YouTube/Prevention Magazine

Voici une vidéo détaillant les exercices : 

Et voilà deux techniques pour pouvoir respirer à nouveau normalement ! Quand vous êtes enrhumés, faites ces exercices le soir avant de vous coucher. Cela vous permettra de mieux dormir et de récupérer la nuit. Essayez !

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce