Astuces pour bien vivre avec des béquilles

Au foot, au ski ou en dansant, en courant derrière le bus ou en vous cognant, une blessure est vite arrivée et hop, vous voilà contraint à marcher avec des béquilles. Certes, c'est rageant. Mais ne paniquez pas : avec nos conseils pratiques, vous vivrez sereinement ces quelques semaines avec vos béquilles !

1. Les 2 premiers jours sont très pénibles. Mais oui, cela va en s'améliorant

Au tout début, et surtout si c'est la première fois que vous en maniez, les béquilles peuvent vous paraître hostiles et compliquées. Vous avez envie de pleurer dès que vous vous déplacez, et c'est normal. Mais faîtes confiance à l'intelligence de votre corps : il s'adaptera très vite à cette nouvelle manière de déambuler. Votre cerveau va prendre en compte ces deux jambes supplémentaires plus vite que vous ne le pensez.  

 

2. Chouchoutez vos mains et vos bras

Une blessure est bien assez, pas la peine de vous infliger en plus des brûlures et des cloques. Si vous êtes amené à beaucoup vous déplacer avec vos béquilles, n'hésitez pas à vous rendre la vie plus confortable en entourant chaque poignée des béquilles avec des bandanas, et en couvrant la partie de vos avant-bras qui touche vos béquilles avec un sparadrap. Vos aisselles, vos poignets et vos mains vous en remercieront. 

 

3. Ôtez vos bijoux de mains et de poignets

Ce n'est pas le moment d'orner vos mains et poignets de vos plus beaux bijoux : enlevez vos bagues, bracelets et autres choses serrées aux poignets. Vous devez pouvoir prendre vos béquilles à pleines mains, sans être gêné ou entravé. 

 

4.Optez pour des chaussures confortables

Là encore, l'élégance attendra : remisez vos escarpins ou vos souliers de ville au placard et visez le confort. Votre membre blessé a certainement enflé, et vous devez être à l'aise avec votre pied valide, afin que la plante se déroule parfaitement à chaque pas. En effet, ce dernier va vous supporter quasi-exclusivement, ce n'est pas le moment de risquer la crampe ou la courbature handicapante.

 

5. Un sac à dos plutôt qu'un sac à main

Pensez ergonomie et aspect pratique : un sac à main ou un sac en bandoulière vous encombreront dans vos déplacements.

6. Allez-y doucement !

Une fois que vous maîtrisez l'art de manier les béquilles, ne tombez pas dans l'excès de confiance et n'allez pas trop vite : ce n'est pas le moment de vous casser l'autre jambe !

 

Avec ces quelques conseils, vous vous facilitez la vie avec les béquilles. Et vous serez bientôt parfaitement sur pieds !

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce