Découvrez les effets néfastes du savon sur la peau

Même lorsque le savon sent divinement bon, il n'est pas toujours très bénéfique pour la peau. Au contraire, il peut l'assécher à tel point qu'elle peut se craqueler et s'ouvrir par endroit. Pour d'autres personnes, le savon pousse la peau à produire plus de gras.

Le pH dans le savon est en général plus élevé que celui de notre peau, par conséquent, si l'on en utilise fréquemment, il finit par détruire notre couche protectrice de sébum. Un bon plan pour les fabricants de cosmétiques : notre peau étant déshydratée à cause du savon, il nous faut la réhydrater avec une crème...

Certaines irritations et même eczémas résultent d'une utilisation excessive de savon. Étant donné que la peau est une partie essentielle de notre microbiome, cette perte de sébum affecte tout notre système immunitaire.

signs

Si votre enfant a la peau sensible ou propice aux irritations, il faut impérativement diminuer l'utilisation de savon.

Le savon peut également gêner l'absorption de la vitamine D. Nous synthétisons environ 95 % de la vitamine D3 grâce aux rayons du soleil, vitamine qui est absorbée par notre foie et nos reins pour être transformée en vitamine D. Les scientifiques ont trouvé que les huiles présentes dans le sébum de la peau jouent un rôle crucial dans l'apport en vitamine D. Aussi, lorsque nous enlevons ces huiles avec le savon, nous entravons tout le mécanisme, qui met 48 heures pour synthétiser la vitamine D dans notre organisme après une exposition aux rayons du soleil.

Des études montrent également que certains surfeurs disposent d'un taux de vitamine D extrêmement faible (alors qu'ils s'exposent énormément au soleil), et la raison est édifiante : les sports aquatiques tout comme des bains ou douches répétés détruisent la peau.

Les conséquences d'un manque de vitamine D sont graves (maladies respiratoires, risque plus élevé de cancer et de maladies mentales, faiblesses osseuses et musculaires), sans compter les effets indésirables sur notre microbiome, qui nous aide pourtant à lutter contre les infections.

繊細

Il est temps de changer vos habitudes et de laisser le savon un peu de côté. Ou alors, si vous ne pouvez pas vous en passer, préférez les savons bio possédant moins de composés chimiques. Passez-le uniquement aux endroits nécessaires : entre les orteils, l'aine et les aisselles. De cette façon, vous laissez votre peau libre d'agir normalement et donc d'être plus efficace pour lutter contre les maladies.

Quand on pense que les shampooing ont les mêmes effets (et problèmes) sur les cheveux, une aubaine pour les fabricants de cosmétiques, on se dit qu'il vaut mieux parfois laisser faire son corps tout seul. Il ne s'en sort pas trop mal après tout !

Source:

mamanatural

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce