5 mesures à prendre pour éviter la démence.

Le nombre de personnes atteintes de démence augmente à mesure que la population grandit. Avec 900 000 cas en France et plus de 250 000 cas de démence recensés chaque année, la France fait partie des pays les plus touchés par la maladie. Les symptômes de la démence sont des troubles de la mémoire, de l'orientation, de la parole ainsi que des changements de personnalité. Aussi terrible la maladie soit-elle, il existe heureusement une bonne nouvelle. En faisant les bon choix de vie, il est possible de réduire les risques de développer une démence.

Pixabay

1. La sociabilisation

Le cerveau a besoin d'une stimulation cognitive pour maintenir une certaine performance cérébrale. C'est pour cette raison qu'il faut à tout prix avoir un contact régulier avec les autres. En plus de passer du temps avec des proches, il est possible de faire de nouvelles connaissances en débutant une nouvelle activité ou en faisant du bénévolat, par exemple.

2. Apprendre de nouvelles choses

Pixabay

Vous pensez que 60, 70 ou 80 ans sont des âges trop avancés pour apprendre de nouvelles choses ? Vous vous trompez ! S'enrichir de nouvelles expériences et connaissances est un moyen excellent de rester mentalement sain. Que cela soit prendre des cours du soirs, apprendre à jouer d'un instrument ou autre, tout est bon pour faire marcher votre matière grise. Il ne faut surtout pas hésiter à le faire.

3. Prendre les mesures nécessaires contre les facteurs de risque

Les maladies cardiovasculaires augmentent les risques de développer une démence. Un taux de cholestérol élevé, une pression artérielle forte, un diabète et un surpoids ont des conséquences désastreuses sur le coeur et les artères, avec le temps.  C'est pour cette raison qu'il est important de passer des examens régulièrement. La santé mentale est également un facteur de risque de démence, comme la dépression.

4. Avoir un rythme de vie sain

Pixabay

Une étude de l'université de Columbia à New York a montré qu'une alimentation saine et une activité physique régulière permettaient de réduire de 60 % les risques de développer une démence. Favorisez les acides gras omega-3, qui aident à booster la performance cognitive et évitent de développer des maladies cardiaques, les fruits, les légumes, les noix et les produits entiers.

L'activité physique booste également la performance cognitive et augmente le flux sanguin au niveau du cerveau. Rester actif permet d'éliminer des facteurs liés à la démence tels que le surpoids et un taux de cholestérol élevé.

5. Éviter le tabac

Pixabay

Des études ont montré que la mémoire des fumeurs commençait à décroître 5 ans après avoir commencé à fumer. En plus des autres dangers associés, cette mauvaise habitude peut favoriser le développement d'une démence.

Le risque de développer une démence augmente en prenant de l'âge. Cette maladie incurable touche plus les femmes. Cependant, vous pouvez faire en sorte de réduire les risques en suivant les conseils précédemment mentionnés. On ne le répètera jamais assez, un rythme de vie sain est la clé de tout !

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce