6 mauvaises habitudes qui endommagent le foie, même sans alcool

Le foie, c’est notre centre anti-poison. C’est notre organe de nettoyage numéro un, qui filtre le sang et les toxines de notre corps. Mais comme le filtre de nos lave-vaisselle, les substances qu’il attrape lui nuisent de plus en plus au fil du temps. Sauf que lui, on ne peut pas le changer. Il convient donc d'en prendre soin. 

Pixabay

L’alcool est surtout connu pour polluer notre foie, mais il y a d’autres choses qui peuvent avoir de grave incidences sur les fonctions de cet organe vital. 

1. Les plats préparés

Les aliments traités et dits "prêts à manger", sont pleins de mauvaises graisses et de conservateurs qui oxydent le foie. Les calories en surnombre qui proviennent des lipides et des hydrates de carbone contribuent aussi à lui causer des dommages.

2. Le refus de faire du sport

Le foie joue un rôle important dans la digestion des aliments. Si vous pratiquez un sport, vous aidez considérablement ce processus. Le sport permet à notre corps de savoir utiliser plus efficacement les hydrates de carbone, ce qui explique pourquoi en tant que sportif, nous en avons moins besoin.

3. Trop de gras

Ne pas faire de sport et manger des plats préparées conduit inévitablement à une situation de surpoids, qui a ses propres effets néfastes sur le foie. L’obésité est étroitement liée à une grave maladie du foie, la stéatohépatite non-alcoolique (NASH), qui apparaît lorsqu’il y a une accumulation de graisse dans le foie, et provoque une inflammation et une dégénérescence des cellules hépatiques. Non traitée, la NASH conduit à un cancer du foie, une cirrhose ou une insuffisance hépatique, même si le patient n’a jamais bu une goutte d’alcool dans sa vie. Le côté vraiment dangereux de cette maladie est qu’elle est de base asymptomatique, et peut donc passer totalement inaperçue. Par conséquent, de nombreux patients ne savent même pas qu'ils ont souvent déjà atteint un stade avancé de la maladie.

4. Les analgésiques en doses élevées

L’acétaminophène, plus communément admis sous le nom de Tylenol, est un analgésique populaire et est utilisé également pour faire baisser la fièvre. Dès les premiers signes de maux de tête, de douleurs musculaires ou de fièvre, beaucoup de gens prennent immédiatement un comprimé. Cependant, pris en trop grande quantité, cette substance fait beaucoup de dégâts au foie. L'acétaminophène se trouve dans de nombreux médicaments et s’avère particulièrement dangereux lorsqu'il est combiné avec de l’alcool. Surtout, en cas de gueule de bois, ne prenez jamais de Tylenol ! Mélangé aux restes de vodka, bière ou autre présents dans votre foie, les dégâts sont deux fois plus important. Si votre tête va exploser et qu’il vous faut absolument un anti-douleur, privilégiez alors l’Ibuprofène, qui reste le meilleur choix dans ce cas-là.

5. Les produits minceur

Les produits minceur et compléments alimentaires qui prétendent contenir des substances à base de plantes ou se disent “naturels” peuvent causer également des dommages pour le foie. De même, les extraits de thé vert, les produits tels LipoKinetix et Hydroxycut augmentent considérablement la toxicité de notre foie dans la mesure où ils génèrent une perte de poids rapide. Si les résultats avec un tel régime semblent être miraculeux, c’est qu’il y a généralement un revers de médaille, comme par exemple, une infection mortelle pour le foie. Mais encore une fois, les inflammations hépatiques sont souvent asymptomatiques.

6. Les autres médicaments

Les médicaments contenant du valpoate de sodium (un anticonvulsivant utilisé pour traiter les crises d’épilepsie et troubles bipolaires) sont généralement toxiques pour le foie. Ainsi, la carbamazépine, la phénytoïne, la lévofloxacine et la moxifloxacine, ces antibiotiques populaires censés traiter les sinus et les problèmes respiratoires, ont été la cause de dommages au foie chez de nombreuses personnes. Si un médicament contenant de telles substances est prescrit sur le long terme, il est important de faire régulièrement des tests sanguins pour détecter les maladies à un stade précoce.

Pixabay

Prenez donc au sérieux ce que vous mangez, ce que vous buvez, et revoyez à la loupe vos habitudes de consommateur et de sportif. En cas de douleurs ou de doutes sur un foie endommagé, par mesure préventive, n’hésitez pas à faire un test sanguin chez votre médecin !

Source:

thrillist.com

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce