9 choses surprenantes à savoir sur le vagin

Bien que presque la moitié de la population mondiale en soit dotée, et que la plupart d'entre nous ait vu le jour par son biais, le vagin reste encore une partie du corps assez tabou.

Nombreuses sont les personnes qui sont gênées à l'idée d'en parler, parfois même à des professionnels.

Or, comme on le dit souvent, dans la vie il vaut mieux être informé, pas vrai ? En connaissant le vagin sur le bout des doigts, vous serez en mesure de vous occuper du vôtre (si vous en avez un) ou de celui de quelqu'un d'autre à la perfection.

Donc, pour le bien-être de plus de 3,5 milliards de vagins dans le monde, voici neuf faits fascinants à ajouter à votre arc :

Imgur

1. Le vagin se lubrifie avec une substance présente dans les requins

Ne nous méprenons pas, le squalène n'est pas uniquement un lubrifiant présent dans le vagin, c'est aussi une substance présente dans l'huile de foie des requins (un ancien remède populaire). Le squalène est également présent dans les plantes, de l'amarante aux olives, et compose de nombreuses crèmes hydratantes.

2. Le vagin est un muscle super-puissant

Avant de donner naissance, les femmes ne réalisent pas à quel point le muscle du vagin est fort. Bien sûr, après cette prouesse physique, les femmes doivent rééduquer leur jardin secret pour éviter tout risque d'incontinence ainsi que pour le remuscler afin de continuer à jouir des plaisirs de la chair.  

Imgur

3. Rester assise trop longtemps n'est pas bon pour le vagin

En plus de provoquer des douleurs dorsales, une tension dans les épaules et des crampes dans les jambes, rester assise pendant de longues périodes augmente la température au niveau de l'entre-jambes favorisant ainsi la prolifération des bactéries. Surtout si on y ajoute le port d'un dessous serré, l'humidité naturelle du vagin en plus de la friction contre les habits forment un environnement propice au développement des infections.

Il est donc conseillé de porter des dessous adéquats, se lever régulièrement sans parler d'une hygiène impeccable.

4. La vagin est très bien conçu, donc on y va doucement avec le gel douche

Les savons antibactériens, les douches vaginales et utilisations de gels douches abrasifs ne sont pas forcément utiles pour nettoyer le bouton de rose. Au contraire, ils risquent de détruire les bonnes bactéries qui protègent le vagin des mycoses et autres infections fongiques.

Le vagin se nettoie très bien tout seul par le biais de sécrétions vaginales et n'a uniquement besoin que d'un peu d'eau et de savon lors des douches ou après une activité sexuelle.

Imgur

5. Les dessous en coton sont les meilleurs amis du vagin

Les strings et dessous en dentelle sont peut-être hyper sexy, mais ils sont généralement conçus avec des tissus synthétiques qui premièrement ne laissent pas aussi bien "respirer" que le coton et qui deuxièmement serrent trop la zone favorisant l'accès des bactéries présentes dans l'anus vers le vagin.

Il est donc fortement conseillé de porter de la lingerie dite "sexy" pour de rares occasions. Le reste du temps, utilisez des dessous confortables et plus sains afin de garder votre zone intime au sec et à l'aise.

6. Le vagin a l'odeur des derniers aliments consommés

Le régime alimentaire affecte l'odeur et le goût du vagin : si vous comptez passer une nuit torride avec votre partenaire, évitez l'ail et l'oignon...

D'un autre côté, l'odeur agréable des fruits et légumes frais consommés avec énormément d'eau peut donner des résultats inattendus. Qui aurait pu penser que la façon de manger pouvait avoir autant d'impact sur le corps ? Quand on vous dit qu'il faut manger sainement, voilà une raison de plus !

Imgur

7. Le vagin est extrêmement flexible

Le vagin et l'utérus ont la capacité de s'étirer lors de la grossesse et de la naissance. L'élasticité du vagin est telle qu'il peut s'étirer de plusieurs fois son diamètre normal lorsque le bébé passe de l'utérus au vagin. Cette flexibilité est incroyable bien qu'elle ne soit possible que dans un sens.

Mais comme après tout gros effort, il est essentiel de se mettre au repos, de récupérer et de rééduquer la zone touchée. C'est pour cette raison qu'il est nécessaire que les femmes n'aient aucune activité sexuelle au moins quelques semaines après un accouchement.

8. Le clitoris a une seule fonction

Saviez-vous que le clitoris est le seul organe chez l'être humain dont l'unique fonction est de donner du plaisir ?

Alors que le pénis possède plusieurs fonctions, la partie externe du clitoris n'existe que pour rendre les actes sexuels plus agréables et jouissifs.

Parlons sérieusement, ce montre juste à quel point les mutilations génitales féminines, dont sont victimes 130 millions de femmes dans le monde, sont absolument atroces. Si vous voulez prendre part à cette lutte contre les MGF, cliquez ici pour mettre un terme à cette tradition barbare.

 

9. Le vagin possède plus de terminaisons nerveuses que le pénis

Et pas qu'un peu ! Malgré sa petite taille, le vagin dispose de plus de 8 000 terminaisons nerveuses tandis que le pénis en a 4 000, soit deux fois moins !

Lorsque le clitoris est stimulé, cela peut aller jusqu'à 15 000 terminaisons nerveuses. Les nerfs sont le moyen utilisé par notre cerveau pour communiquer avec le corps, donc plus il y a de terminaisons nerveuses, plus la zone du corps est "intelligente". Prenez note...

fxff

Plus on en sait sur son corps, plus on est à même de le connaître et le satisfaire.

N'ayons plus honte de parler du vagin et d'en apprécier toutes les qualités !

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce