8 signes potentiellement avant-coureurs de cancer

Le cancer sous toutes ses formes est un fléau dévastateur, avec chaque année 300 000 nouveaux cas diagnostiqués en France. S'il existe des cas de cancers qui ne présentent aucun symptôme "visible", certains signes en revanche doivent vous alerter. Voici 8 situations de corps à ne surtout pas ignorer si vous les constatez. Plus tôt la maladie est détecté, mieux le cancer pourra être traité. 

1. Vous avez des plaies et des lésions marquées

Les plaies et les lésions trop fréquentes peuvent indiquer plusieurs types de cancer, tel que la bouche, la peau ou les organes génitaux. Par ailleurs, des affections de la peau peuvent conduire à des cancers particuliers. Ainsi, les personnes atteintes de psoarisis sont plus susceptibles que le reste de la population de développer des cancers rares. 

Wikipedia

2. Vos selles se modifient, uriner vous brûle

Si vous souffrez de diarrhée fréquente ou de troubles digestifs prononcés, il peut s'agir d'une indication d'un cancer des voies digestives. Si uriner est douloureux, si cela vous brûle ou vous gêne, c'est peut-être l'indice d'un cancer de la prostate ou de la vessie. 

 

3. Un grain de beauté ou vos tâches de rousseur se modifient

Cela doit être pris très au sérieux. Les grains de beauté qui évoluent en surface ou en épaisseur, et qui sont douloureux, sont un signe avant-coureur à ne pas négliger. Foncez chez un dermatologue pour vous les faire enlever et surveillez de près les éventuelles infections.

 

4. Vous constatez des saignements inhabituels

Du sang apparaît dans votre urine, vos selles ou lorsque vous toussez : consultez sans attendre votre médecin. 

 

5. Vous souffrez de douleurs d'estomac et de troubles de la déglutition

Les troubles digestifs peuvent être parfaitement bénins, sauf s'ils sont accompagnés de douleurs d'estomac et de difficultés à déglutir. Dans ce cas-là, ce peut être un cancer de la voie gastro-intestinale. 

 

6. Des grosseurs apparaissent

Vous remarquez l'apparition d'une boule, d'une masse ou d'une grosseur, notamment dans la poitrine : il peut s'agir d'un cancer du sein, en particulier si d'autres symptômes apparaissent, comme la rougeur de la peau ou l'écoulement du mamelon. Rappelons qu'après 50 ans, il est conseillé aux femmes de faire un examen de dépistage tous les deux ans. Entre deux examens de dépistage, n'hésitez pas à pratiquer l'auto-palpation

 

7. Des ganglions gonflés

Le gonflement des ganglions correspond à une réaction de défense de l'organisme. Couplé à une toux persistante et irritante, cela doit vous alerter, car un cancer de l'appareil respiratoire, de la gorge ou du poumon peuvent être impliqués. 

 

8. Fatigue chronique, malaises et perte de poids

Soyez attentif à votre état physique global pour détecter un éventuel affaiblissement du système immunitaire. Si vous êtes exténué sans raison particulière, que vous êtes fréquemment pris de malaise, ou que vous perdez beaucoup de poids sans avoir modifié votre régime alimentaire, vous feriez mieux de consulter. Ce ne sont pas à proprement parler des signes de cancer, mais d'un état à surveiller. Mieux vaut prévenir que guérir !

Observer son corps et être à son écoute sont primordiaux pour prendre soin de soi et détecter le plus tôt possible un éventuel cancer. N'oubliez pas également de régulièrement faire des visites de contrôles chez votre médecin et parlez-lui de vos moindres doutes en matière d'apparition de symptômes alarmants. 

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce