Fortes chaleurs : 7 erreurs nocives pour le vagin

Les hautes températures sont toujours là et l'envie de passer des journées à la mer ou au lac avec elles. Et bien entendu, moins on a de tissu sur le corps, mieux on se porte. C'est tout a fait compréhensible, mais ces envies-là ne sont pas toujours optimales pour le corps. 

Surtout pour le vagin et la vulve, à vrai dire. La transpiration et/ou le port de maillot mouillé sur de longues périodes peut être dangereux. Cet article explique les erreurs que beaucoup de femmes font l'été et qui sont préjudiciables pour leur santé intime.

femmes déguisées en vulves

1. Les maillots de bain mouillés

Il n'y a rien de plus agréable que de s'allonger au soleil après une baignade jusqu'à ce que l'on soit complètement sec. Même si les rayons du soleil sont forts, cette habitude n'est pas bonne pour le vagin. Ce faisant, on garde les germes de l'eau sur soi plus longtemps que nécessaire, de sorte qu'ils peuvent passer de la vulve au vagin et créer des mycoses.

Conseil : il est préférable d'enlever le maillot de bain directement après s'être baigné et bien se sécher. 

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von marimelilot (@marimelilot) am

2. Les vêtements serrés

Les shorts serrés sont à la mode, mais ils ne sont pas les meilleurs vêtements à porter pour la vulve. Les vêtements serrés empêchent l'air de circuler entre les jambes. Si on y ajoute la transpiration, c'est l'environnement idéal pour la prolifération des bactéries et des champignons.

Conseil : pendant les journées chaudes, préférez les robes larges ou des pantalons amples. Les tissus tels que le coton ou le lin sont particulièrement adaptés car ils évacuent mieux l'humidité que les tissus synthétiques.

femme qui fait du jogging avec un short moulant

3. Les mauvais soins après le rasage

Beaucoup de personnes veulent se débarrasser de leurs poils autour de la zone du maillot. Aussi, certaines se passent souvent un coup de rasoir à la va vite avant de se mettre en bikini sans pour autant appliquer un soin ensuite. Il en résulte des boutons disgracieux et enflammés dans la zone rasée. Ceux-ci peuvent permettre aux germes de pénétrer dans l'organisme et de provoquer des infections.

Conseil : prenez le temps de vous raser et appliquez ensuite un après-rasage ou une lotion non parfumée. Vous devez également ranger votre rasoir dans un endroit sec et changer les lames régulièrement pour éviter les blessures dues aux lames émoussées.

crème mise sur le bout des doigts©Pixabay/AdoreBeautyNZ

4. Le manque d'hydratation

Tout le monde sait qu'il faut beaucoup boire les jours de fortes chaleurs (et même en général), mais beaucoup ont du mal à s'exécuter. Outre les problèmes de circulation et les maux de tête, il existe également un risque de cystite ou de mycose vaginale pour les femmes. En effet, l'eau permet également de chasser les germes des organes, comme la vessie.

Conseil : buvez beaucoup en été. De l'eau ou du thé non sucré. Si vous avez du mal à ne boire que de l'eau, vous pouvez la pimper avec des fruits tels que du citron ou des baies. Vous pouvez aussi faire votre propre thé glacé en mélangeant du thé noir avec du miel et du citron et en le laissant refroidir. De cette façon, vous buvez suffisamment sans charger votre corps d'additifs inutiles.

thé glacé maison

5. Les mauvais sous-vêtements

Comme nous l'avons déjà décrit, les vêtements serrés peuvent favoriser la propagation des germes. Cela s'applique également aux sous-vêtements. Les fibres synthétiques vous font transpirer davantage et ne sont pas capables d'évacuer l'humidité de manière optimale.

Conseil : il est préférable de porter des sous-vêtements en coton. Si vous avez beaucoup transpiré au cours de la journée, vous pouvez prendre une douche à l'eau claire le soir pour éviter la multiplication des germes.

sous-vêtements en coton

6. Changer les tampons trop rarement

Le tampon est notre meilleur ami quand nous allons nous baigner l'été en période de règles. Néanmoins, il vaut mieux ne pas garder le tampon trop longtemps après une baignade, car ce dernier absorbe non seulement le sang dans le vagin, mais aussi l'eau de l'extérieur. De cette façon, c'est une porte d'entrée pour les germes.

Conseil : rendez-vous aux toilettes dès que possible après la baignade pour changer le tampon. Une alternative au tampon serait la coupe menstruelle, d'ailleurs. Lorsqu'elle est correctement insérée, elle crée un vide de sorte que rien ne peut sortir ou entrer dans le corps, via le vagin. Il n'est donc pas nécessaire de la vider et de la laver directement après une baignade.

plusieurs tampons attroupés

7. Le sexe dans l'eau

Aussi aventureux et romantique que cela puisse paraître : le sexe dans l'eau peut avoir des conséquences désagréables. Car lors de la pénétration dans l'eau, les bactéries peuvent pénétrer dans le vagin et l'urètre. Cela peut provoquer une mycose ou une cystite, voire les deux.

Conseil : si vous en avez très envie, vous pouvez commencer les préliminaires dans l'eau. Mais réservez le pénétration à un lieu au sec !

Water Kiss

Lors des journées chaudes, les dangers qui guettent le vagin sont plus nombreux que prévu. Bien qu'il ait une excellente fonction autonettoyante, il ne doit pas être inutilement sollicité par la sueur et les germes. Avez-vous déjà fait ces erreurs auparavant ?

Image de couverture : ©Flickr/Joe

Source:

brigitte

multi-gyn,

mädchen,

instyle,

Image de couverture : ©Flickr/Joe

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce