Une psychologue explique ce qui fait de bons parents

Lorsque vous avez des enfants, vous essayez de les préparer au mieux à la vie adulte et de leur donner le plus de choses possible. Mais dans quelle mesure cette éducation est-elle bonne pour l'enfant et quelles sont les erreurs qui font vraiment des dégâts ?

La psychologue Nadene van der Linde explique quels sont les critères qui font les bons parents et pourquoi les points suivants sont si importants pour le développement de l'enfant. Bien sûr, il y a de nombreux points à discuter, mais selon le psychologue, l'amour que les parents donnent à leurs enfants passe avant tout.

famille

1) Ne pas les juger

Les enfants font des erreurs et font des choses que leurs parents n'aiment pas. Cela fait partie de la croissance et de l'apprentissage. Dans ces situations, il est particulièrement important d'éduquer l'enfant de la bonne manière.

Lorsqu'on exprime des critiques, il ne faut jamais juger ou blâmer le caractère de l'enfant : au lieu de dire que l'enfant est égoïste parce qu'il a mangé tous les biscuits tout seul, on pourrait expliquer pourquoi ce comportement est mauvais et souligner que le partage est important. De cette façon, l'enfant apprend une leçon sans s'attirer des ennuis.

2) Être leur confident

Si un enfant veut discuter de ses soucis et de ses problèmes avec ses parents, selon le psychologue, c'est une autre indication d'une éducation qui va dans le bon sens. Elle montre que les parents ont créé une base saine sur laquelle l'enfant peut compter et en laquelle avoir confiance.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Roma Salnkate (@romasalnkate) am

3) Les enfants n'ont pas peur des réactions des parents

Cette confiance est cruciale pour que l'enfant puisse aller vers ses parents même dans des phases difficiles comme la puberté, même s'il ne peut pas toujours s'exprimer ou décrire ses sentiments comme il le souhaite.

Dans ce cas, les parents ne doivent pas reculer ou réagir de manière excessive lors de disputes ou d'autres situations difficiles. Ils pourraient plutôt essayer de demander ce qui se passe d'une voix calme ou expliquer que les sentiments confus sont normaux.

La doctoresse Van der Linden souligne que "les enfants ne devraient jamais être le paratonnerre qui attire les foudres de leurs parents, ce sont les parents qui sont le paratonnerre !"

4) Poser des limites

Même s'il est parfois difficile de faire ressentir les conséquences à vos enfants ou de fixer des règles, dans la plupart des cas, ils vous en remercieront.

Cependant, il faut s'assurer que les limites sont bien définies et peuvent être expliquées à l'enfant de manière compréhensible. Selon la psychologue, les limites aident les enfants à se sentir appréciés, aimés et sécurisés, même s'ils se rebellent contre l'une ou l'autre des règles.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Lucian Lanteri (@llanteri) am

5) Montrer ses sentiments

Les enfants pleurent, rient, crient et, même si vous les aimez beaucoup, ils peuvent parfois vous stresser. Selon la psychologue, c'est toutefois le signe d'une bonne relation parent-enfant. Parce que cela signifie que les enfants peuvent se développer librement et n'ont pas à faire semblant.

6) Assumer ses erreurs

Il n'y a pas que les enfants, les parents aussi font des erreurs. Nadene van der Linde explique qu'il n'y a rien de mal à cela. Il est seulement important de les admettre et de s'excuser auprès de l'enfant si, par exemple, vous lui avez crié dessus et de lui expliquer ce qui s'est passé.

L'enfant doit savoir que ses parents peuvent aussi être stressés et tristes.

famille

7) Encourager les enfants

Plus les enfants sont âgés, plus ils révèlent leurs intérêts et leurs talents dans la vie de tous les jours. Encourager ces derniers est un aspect important du développement de l'enfant. Ses passe-temps lui permettent d'apprendre qu'il peut faire des choses par lui-même.

Selon la psychologue, il est important de laisser l'enfant choisir et de ne pas lui imposer de passe-temps. Même si l'intérêt pour un passe-temps diminue, il ne faut pas le forcer à continuer contre son gré.

football

L'amour est la clé d'une bonne relation parent-enfant. Tant que l'enfant se sent en sécurité et aimé, il peut bien se développer. Si vous êtes en colère les uns contre les autres, vous pouvez en parler et vous réconcilier rapidement.

Source:

Familie

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce