8 conséquences possibles si vous ne montrez pas d'amour à vos enfants

Ceux qui n'ont guère connu l'amour dans l'enfance connaissent des difficultés à bien des égards dans la vie adulte. Bien sûr, de nombreux facteurs influencent le développement d'un enfant. Néanmoins, l'affection et l'appréciation sont probablement les choses les plus importantes qu'on puisse leur apporter.

Les enfants mal-aimés sont plus nombreux qu'on ne le pense et il y a de nombreuses raisons à cela. Dans certains cas, par exemple, une grossesse non désirée peut être le déclencheur. En gros, il n'y avait pas de place pour un enfant dans le cœur des parents, de sorte qu'après la naissance, les parents le font inconsciemment ressentir à leur progéniture.

pin1

Une autre raison du manque d'amour ou d'affection peut être que les parents ne l'ont pas vécu eux-mêmes dans leur enfance.

C'est pourquoi les enfants concernés luttent toute leur vie avec une faible estime de soi. En raison des sentiments et des signaux confus qu'ils reçoivent de leurs parents, les enfants pensent, par exemple, que toutes leurs actions sont mauvaises et/ou insuffisantes. Cela entraîne souvent des problèmes au quotidien et dans les relations avec les autres. Voici 8 conséquences possibles de ce manque d'amour et affection :

photo d'un enfant triste

1) La peur

Les enfants qui manquent d'estime de soi sont souvent plus craintifs que les autres, même plus tard en tant qu'adultes. On le constate dans de nombreuses situations comme, la peur de prendre de mauvaises décisions, d'utiliser les transports en commun ou la honte de poser une "question embarrassante". Plus la personne concernée vieillit, plus ses craintes peuvent s'aggraver, à moins qu'elle ne se fasse aider psychologiquement.

2) La solitude

Les enfants se sentent souvent seuls parce qu'ils supposent que le manque d'amour de leurs parents s'applique aussi à d'autres personnes. Ils pensent qu'ils ne sont importants pour personne et n'arrivent donc pas à se confier ou se lier à autrui.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Draco The Wonder Whippet (@dracothewonderwhippet) am

3) Des problèmes pour fixer des limites

Les enfants qui ont une faible estime de soi ont du mal à faire comprendre que quelque chose les dérange. Ils ne parviennent pas à se fixer des limites, et ce mécanisme reste même à l'âge adulte. En règle générale, ces personnes ne savent pas dire "non".

4) Des relations malsaines

Les enfants qui ont peu confiance en eux trouvent souvent des amis qui profitent d'eux. Ils s'accrochent à ces relations parce qu'ils pensent qu'ils ne méritent rien de mieux. Ce genre de relations malsaines se développent également à l'âge adulte.

deux fillettes qui s'amusent en s'agrippant Pixabay

5) Les sentiments de culpabilité

Souvent, les enfants mal-aimés ont tendance à se mettre en retrait pour ne pas attirer l'attention. Ils laissent les autres prendre le dessus et, dans certaines situations, ont même mauvaise conscience lorsqu'ils expriment leurs besoins.

6) La restriction

La retenue et la méfiance sont souvent les réactions obtenues lorsqu'on manifeste de l'intérêt pour l'enfant. Une trop grande proximité peut amener la personne concernée à s'éloigner encore plus. Toutefois, ce n'est pas un signe de rejet, mais plutôt d'insécurité.

pin1

7) Le manque de confiance

Cette méfiance est surtout encouragée par le fait qu'ils retransposent leurs propres sentiments sur les autres. Ceux qui ne s'aiment pas eux-mêmes pensent que les autres ne s'aiment pas non plus.

8) Le rejet

Toute personne ayant été régulièrement confrontée au rejet pendant l'enfance en a très peur à l'âge adulte. Il est très difficile pour ces personnes d'approcher les autres. Après tout, on peut être déçu, donc autant éviter les mauvaises surprises en s'empêchant de vivre pleinement.

gros plan sur le visage d'une fillette qui pleure

C'est déjà très triste de savoir que certains parents négligent leurs enfants, mais le fait que les conséquences se ressentent même à l'âge adulte est d'autant plus terrible. Il faut parler ouvertement à ces enfants de leurs craintes et être patient avec eux. Si vous vous reconnaissez dans cet article, n'hésitez pas à en parler à un professionnel qui pourra vous aider à surmonter ce traumatisme.

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce