Voici comment savoir qu'une courge n'est pas comestible

Les courgettes font partie des légumes les plus populaires auprès des amateurs de jardinage. Pas étonnant, quand on sait qu'elles sont faciles à cultiver et à haut rendement. On pourrait croire que tout va bien, sauf qu'il faut se montrer prudent, car les courgettes peuvent être très dangereuses !

courgetteMedia Partisans

En 2015 en Allemagne, on a appris qu'un jardinier amateur était mort à cause des courgettes qu'il cultivait dans son jardin. Cet été, le ministère de la protection des consommateurs du Bade-Wurtemberg a également mis en garde contre l'empoisonnement lié aux plants de potiron. Comment est-ce possible ?

Rassurez-vous : pour qu'une courgette devienne toxique, plusieurs facteurs défavorables entrent en jeu et ce fait est généralement très rare. Un légume à risque se reconnait très facilement à son goût. Les facteurs énumérés ci-dessous peuvent contribuer au danger potentiel, car ils favorisent la formation de cucurbitacines.

courgettePixabay

1) La proximité d'autres plants de citrouille
Si vous avez aussi des citrouilles ornementales dans le lit près de la courgette, il y a un risque de croisement. Les citrouilles ornementales ne sont pas comestibles parce qu'elles contiennent de la cucurbitacine comme protection contre les prédateurs. Si de tels croisements se produisent, les graines des fruits qui en résultent peuvent devenir toxiques.

2) L'utilisation de semences locales
La cucurbitacine a été obtenue à partir des graines disponibles sur le marché chez lesquelles il n'y a normalement aucun danger. Cependant, si le jardinier amateur utilise des graines qu'il a lui-même cultivées, une rétro-mutation (voir point 1) peut entraîner la formation de substances amères toxiques.

3) Forte chaleur et rayons du soleil
Un aspect qui devrait être pris en compte surtout lors d'étés chauds comme celui-ci : si les plantes souffrent de stress thermique ou de sécheresse, des substances amères peuvent également se former.

4) Très gros légumes
La teneur en substances amères augmente au fur et à mesure que le légume mûrit. Ce n'est pas pour rien que les courgettes se récoltent mieux jeunes, leur goût est d'ailleurs d'autant plus savoureux.

courgetteMedia Partisans

Comment reconnaître les courges contaminées ?
En fait, c'est très simple : si une courgette a un goût amer, il ne faut jamais la manger, même en petites quantités ! Le retraité de Heidenheim a commis cette erreur en 2015. Malgré son goût immangeable, l'homme de 79 ans a mangé un gratin de courgettes et est mort empoisonné. Il s'agit, bien sûr, d'un cas extrême. Une contamination à la cucurbitacine provoquent des nausées, des vomissements, des crampes d'estomac, des diarrhées et parfois des symptômes comme une gastro-entérite aiguë avec des conséquences fatales.

courgetteMedia Partisans

Inutile de paniquer. Pour éviter tout risque, goûtez toujours vos courges/courgettes/potirons et s'ils ont un goût amer, jetez-les immédiatement. Ayant ceci à l'esprit, vous ne risquez rien.

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce