5 raisons pour lesquelles vous devriez changer de médecin si vous êtes obèse

"J'avais six ans. Le médecin a regardé mon ventre et m'a demandé en rigolant si j'étais enceinte. À partir de ce moment-là, j'ai su que quelque chose n'allait pas chez moi. "

Des expériences désagréables ou clairement discriminatoires avec les médecins accompagnent de nombreuses personnes en surpoids tout au long de leur vie. Par honte et par culpabilité, elles gardent généralement ces expériences pour elles. Ce n'est que ces dernières années que le sujet a fait l'objet d'une plus grande attention. Parfois, des choses effrayantes sont mises en lumière :

lit d'hôpital dans une chambre d'hôpital

"J'avais très mal au ventre, comme si on me plantait un couteau dans les ovaires, et je saignais abondamment. J'avais mal à en vomir. Mon gynécologue m'a dit : 'Pas étonnant, avec ce poids.' Après avoir vu plusieurs spécialistes, on a découvert que tous mes maux étaient dues à l'endométriose", raconte une jeune femme qui voulait rester anonyme.

L'exemple de Rebecca Hiles, 17 ans, dont les symptômes évidents de cancer du poumon ont été ignorés par plusieurs médecins, a fait scandale. On lui a dit que pour soigner sa violente toux qui ne faisait qu'empirer, il fallait qu'elle perde du poids.I

Un autre patient raconte comment son médecin de famille l'a renvoyé chez lui avec un lumbago, sans prescription ni médicaments. Après tout, il n'avait qu'à pas être aussi gros, c'est sa faute s'il a mal au dos.

De nombreuses études menées en France et aux États-Unis prouvent qu'il ne s'agit pas de cas isolés : les préjugés contre le surpoids ont un effet négatif sur le traitement des patients. Voici donc 5 raisons importantes de changer de médecin si vous êtes en surpoids :

une femme en surpoids qui se fait vacciner avec le sourire

1) Le médecin vous culpabilise

Les médecins ont le devoir de vous informer. Et le surpoids est considéré comme un facteur de risque pour de nombreuses maladies. Tout dépend, néanmoins, de la manière dont cette information est transmise. Les personnes en surpoids entendent souvent des critiques et sentent une certaine réticence des médecins au moment des auscultations qui se traduisent par des hésitations à toucher le patient, un mouvement de tête lorsque le poids est inscrit dans le dossier du patient, des remarques désobligeantes. Par honte et par peur parfois, ces dernières s'abstiennent alors de faire des examens médicaux préventifs ou annulent leurs rendez-vous.

La relation avec votre médecin doit être basée sur la confiance. Si vous avez le sentiment que votre médecin vous rejette ou vous juge, vous devez changer de spécialiste.

femme dans un fond sombre qui semble triste

2) Le médecin vous fait la morale

Moins de nourriture, plus d'exercice ! De tels conseils n'aident pas les personnes en surpoids. Le mythe selon lequel les personnes en surpoids sont seules responsables de leur poids persiste malheureusement même chez les médecins. 58 % des médecins pensent que l'obésité est simplement le résultat d'un manque de volonté. 

Les patients sont moralement condamnés et laissés seuls. Mais ce dont les personnes en surpoids ont besoin, c'est de recherches sur les causes et de mesures supervisées. D'autant plus que la critique conduit à un cercle vicieux : à un moment donné, les patients eux-mêmes pensent qu'ils sont faibles de caractère et qu'ils méritent d'être rejetés. Ils se replient sur eux-mêmes, se sentent malheureux et, souvent, souffrent ensuite de troubles alimentaires.

Si votre médecin ne s'intéresse pas aux raisons et aux circonstances de votre surcharge pondérale et n'émet que des critiques à votre encontre, vous devez absolument changer de spécialiste.

homme en surpoids à qui une médecin prend la tension

3) Votre médecin est obsédé par votre poids

Pour juger si une personne est malade ou en bonne santé, se limiter à l'IMC est très discutable. Après tout, il y a des personnes grosses qui ne sont pas malades et des personnes minces qui le sont. Tout le monde à droit à un traitement médical impartial.

Cependant, de nombreux patients obèses constatent que leurs plaintes ne sont pas prises au sérieux. Les symptômes sont rapidement imputés au surpoids et on ne leur prescrit aucun examen approfondi. Une analyse de 300 autopsies a montré que les maladies sont beaucoup plus souvent négligées chez les personnes obèses que chez les personnes au poids normal, y compris le cancer ou les maladies cardiaques.

Si vous avez l'impression que votre médecin a déjà posé le diagnostic "vous êtes trop gros" avant de vous avoir examiné, vous devez alors chercher un autre avis.

femme en surpoids dans une salle de sport

4) Votre médecin vous refuse des traitements

Il est maintenant prouvé que les médecins passent en moyenne moins de temps à traiter les patients obèses que ceux au poids normal. Les soins intensifs sont particulièrement importants pour eux ! Il n'est pas rare que les personnes en surpoids aient connu une expérience frustrante de régimes ou de dépressions cachées. Certains médecins, cependant, n'ont tout simplement pas l'ambition de traiter un cas qu'ils considèrent à la fois auto-infligé et sans espoir. 

Tout patient a droit à de bons soins et à des thérapies appropriées. Si vous avez le sentiment que votre médecin vous refuse quelque chose que vous méritez juste à cause de votre poids, vous devez immédiatement obtenir un deuxième avis.

photo d'un stéthoscope tenu dans des mains

5) Votre médecin ne vous soutient pas

Presque tous ceux qui ont déjà suivi un régime connaissent l'effet yo-yo. En fonction de votre prédisposition génétique, de votre constitution psychologique et de votre situation sociale, perdre du poids peut devenir une véritable épreuve. Cependant, les programmes de thérapie qui pourraient aider les personnes souffrant d'obésité ne sont pas considérés comme une prestation standard par les compagnies d'assurance maladie.

Il est donc d'autant plus important d'avoir le soutien de votre médecin de famille, qui étudiera les causes et les circonstances de votre surcharge pondérale, prendra les mesures nécessaires et vous accompagnera tout au long de votre thérapie ou de votre régime si vous souhaitez en suivre un.

Si vous souhaitez perdre du poids de manière saine, vous devez consulter un médecin qui connaît bien le problème et qui veut vous aider et accompagner tout au long du processus.

patiente en chaise roulante qui tient la main d'une autre femme

Les médecins qui abordent le sujet de l'obésité avec empathie et expertise ne sont malheureusement pas encore monnaie courante. Pour vous épargner des frustrations, vous devez repérer les signes de discrimination. Parce que la honte et les sentiments de culpabilité sont un poison pour la santé. 

Illustrations : ©flickr/Julie Falk

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce