5 erreurs de pensée avec lesquelles votre cerveau vous manipule inconsciemment

Le cerveau humain est constamment sollicité. Il contrôle le rythme cardiaque, la tension artérielle, la respiration, organise le rythme veille-sommeil, permet de penser et de se souvenir, et conditionne donc la personnalité. Bref, votre cerveau vous maintient en vie et fait de vous ce que vous êtes 24 h/24.

Or, lorsque l'on a beaucoup à faire et qu'on ne se repose jamais, on commet des erreurs de temps en temps. Il en va de même pour le cerveau. Dans cet article, vous découvrirez les erreurs de pensée qui font que votre cerveau vous manipule inconsciemment.

1) Votre cerveau vous sert des informations qui correspondent à vos croyances

Sur la grande quantité d'informations qu'il reçoit, le cerveau trie celles qui correspondent à ses propres attentes. C'est pour cette raison que vous préférez passer votre temps avec des gens qui pensent comme vous et confirment vos croyances. En même temps, vous occultez les opinions opposées - les psychologues parlent d'une distorsion identitaire.

L'illusion de fréquence fonctionne de la même manière que la distorsion identitaire : dans ce phénomène, par exemple, vous voyez soudainement plus de femmes enceintes - simplement parce que vous voulez avoir un enfant. Ou vous semblez rencontrer le même modèle de voiture que vous venez d'acheter absolument partout.

portret 680 : carrying the weight of the future

2) Votre cerveau confond cause et effet

Une autre erreur de pensée souvent commise par le cerveau est de confondre les facteurs dits de sélection avec les résultats. Un exemple en est l'idée que le physique typique d'un nageur est le résultat de beaucoup d'entraînement, alors qu'une certaine disposition physique est le facteur décisif pour l'aptitude d'une personne en tant que nageur professionnel.

Bien sûr, un entraînement intensif aide à développer les muscles nécessaires. Mais un haut du corps long et des jambes courtes ainsi que des épaules larges et un grand volume pulmonaire sont les conditions de base pour être bon en natation - et non l'effet.

Swimmers

3) Votre cerveau prend des décisions basées sur des "ancres"

Au lieu de prendre une décision d'achat librement et indépendamment, votre cerveau utilise l'heuristique d'ancrage et d'ajustement. Cela signifie que vous ne prenez pas votre décision sur la base d'un prix convaincant, mais parce que vous comparez le prix avec d'autres prix (les "ancres").

Par exemple, si vous voyez une seule paire de chaussures pour 150 € dans la vitrine d'un magasin, votre cerveau peut signaler qu'elle est trop chère et vous la laissez là. Cependant, si vous constatez que la même paire de chaussures est passée de 300 € à 150 €, votre cerveau pense que c'est une bonne affaire et vous force à la prendre. Vous ne voyez pas la valeur individuelle de l'investissement à ce moment-là - si vous avez vraiment besoin de ces chaussures et si le prix est raisonnable - mais seulement la différence avec le prix présumé précédent.

Espadrille delight

4) Votre cerveau évalue mal les probabilités

Lors d'un lancer de pièce, la probabilité que "pile" ou "face" gagne est exactement de 50 %. Mais si la pièce a déjà été tirée 20 fois et qu'elle a révélé "face" à chaque fois, votre cerveau vous joue des tours et vous pensez que la probabilité pour que "pile" s'affiche devient plus élevée. Or, la probabilité reste toujours de 50 %.

Ce phénomène est aussi appelé "erreur du parieur" et c'est la raison pour laquelle de nombreuses personnes perdent leur argent au casino chaque jour. Elles espèrent toutes que la chance va devoir frapper à un moment donné après un certain nombre de pertes. Alors qu'en réalité, le risque de perdre recommence à chaque partie.

Coin Roll

5) Votre cerveau justifie les erreurs d'achat

Le syndrome de Stockholm est un phénomène dans lequel la victime d'une prise d'otage sympathise avec son preneur d'otage. Un phénomène similaire se produit lorsque vous avez acheté quelque chose que vous regrettez par la suite.

Parce que même si le produit n'apporte pas les bénéfices que vous espériez, votre cerveau essaie de vous convaincre que vous avez bien fait jusqu'à ce que vous croyiez finalement que l'achat était justifié.

woman window shopping

Le cerveau humain fait de grandes choses tous les jours. Il n'est donc pas étonnant que l'une ou l'autre erreur de pensée se produise de temps à autre. Cependant, vous savez désormais comment agir pour contrer certains de ces phénomènes lorsqu'ils se présentent.

Source:

buffer

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce