Symptômes associés à la dominance d'œstrogène

Les œstrogènes sont des hormones sexuelles féminines. Ils sont principalement produits dans les ovaires, le placenta et le cortex surrénal.

Ils jouent un rôle important chez la femme dans la première moitié du cycle menstruel, car ils préparent l'ovulation et donc l'utérus à une éventuelle fécondation de l'ovule. Ils jouent un rôle décisif dans la formation de la paroi de l'utérus, influencent la croissance du tissu mammaire et sont d'une grande importance pendant la grossesse. Mais les œstrogènes ont aussi une influence directe sur d'autres organes et tissus et protègent les femmes pendant leurs années fertiles, par exemple contre les crises cardiaques, lissent la peau ou renforcent les os.

Les fluctuations des niveaux d'œstrogènes sont normales et sont sujettes au cycle naturel de la femme. Pendant la grossesse, le niveau augmente constamment. Cependant, s'il y a trop d'œstrogènes dans le sang sans grossesse, cela peut entraîner divers troubles et nuire à la santé.

Mais la raison est rarement la surproduction d'œstrogènes, mais la sous-production de progestérone dans les ovaires pour contrebalancer. Si le taux d'œstrogènes est plus élevé que celui de progestérone, il en résulte un déséquilibre, une prédominance des œstrogènes et les symptômes qui l'accompagnent.

Méfiez-vous de ces 6 signes qui indiquent un excès d'œstrogènes :

1) Syndrome prémenstruel (SPM)


Dans les jours qui précèdent leurs règles, de nombreuses femmes doivent souvent faire face à divers problèmes physiques et psychologiques en raison de leur taux d'œstrogènes. Les symptômes du syndrome prémenstruel peuvent inclure faim soudaine, dépression, douleur abdominale, peau impure, constipation, étourdissements et fatigue.

2) Maux de tête

Beaucoup de femmes souffrent souvent de maux de tête peu avant leurs règles. Cependant, si les maux de tête persistent plus longtemps ou surviennent pendant ou après les règles, cela peut être un signe de dominance des œstrogènes.

3) Baisse de la libido

Les femmes qui remarquent une baisse de leur libido soupçonnent rarement que les hormones en sont la cause. Cependant, la réduction de désir sexuel est souvent due à un excès d'œstrogènes et peut même être un effet secondaire de la pilule contraceptive, car elle contient des œstrogènes artificiels.

4) Menstruations irrégulières

Si l'équilibre des œstrogènes et de la progestérone dans l'organisme est perturbé, cela entraîne souvent des troubles menstruels. Cela peut entraîner des cycles trop longs ou trop courts, mais aussi des saignements excessifs ou trop faibles.

5) Fatigue

La fatigue peut être causée par un certain nombre de facteurs, dont l'excès d'œstrogènes. Donc, si vous vous sentez souvent fatiguée et somnolente sans raison apparente, peut-être devriez-vous consulter un médecin et faire vérifier votre taux d'œstrogènes.

6) Prise de poids

Un symptôme très courant de l'excès d'œstrogènes est la prise de poids soudaine et inexplicable. La concentration accrue d'œstrogènes dans le sang entraîne une rétention d'eau, ce qui peut expliquer l'augmentation du poids. 

Ces symptômes vous semblent-ils familiers ? Si c'est le cas, il est préférable de consulter votre gynécologue pour qu'il vous soumette à des examens plus poussés. Les produits hormonaux artificiels et naturels peuvent rétablir l'équilibre hormonal.

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce