Inflammation des gencives : cause possible de la maladie d'Alzheimer

C'est une maladie qui commence insidieusement. Parfois on perd ses clés, parfois on entre dans une pièce sans se souvenir pourquoi. Avec le temps, la mémoire s'estompe. Même les gestes quotidiens, comme manger avec un couteau et une fourchette, causent soudainement des difficultés. Si la maladie est à un stade avancé, les patients ne reconnaissent plus leurs propres enfants, ils paniquent parce que leur environnement leur semble étrange, ils ne peuvent presque plus rien faire seuls et désapprennent à parler.

Plus d'un million de Français sont atteints de la maladie d'Alzheimer, principalement des personnes d'âge avancé. C'est de loin la forme de démence la plus courante. Et malgré des recherches intensives, elle est toujours considérée comme incurable.

Saying farewell to Nana after 88th birthday cookies

Comment se présente la maladie d'Alzheimer

Chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, le cerveau change. Les dépôts de protéines entre les cellules nerveuses interfèrent avec sa capacité à fonctionner. Les synapses sont collées ensemble, ce qui réduit la performance mentale des patients. Progressivement, tout le cerveau se dégrade parce que les cellules nerveuses mourantes ne sont pas renouvelées.

imgur/

Les causes de la maladie d'Alzheimer

Quand il s'agit de savoir ce qui déclenche la maladie d'Alzheimer, les médecins sont encore dans le flou. Ce qui est certain, c'est que le risque de maladie d'Alzheimer augmente si des proches parents ont la maladie d'Alzheimer. Cependant, seulement 1 % des cas semblent être directement dus à l'hérédité ou aux gènes. L'hypertension artérielle et les patients diabétiques présentent également un risque accru de maladie d'Alzheimer. Les experts médicaux pensent donc que la maladie peut avoir plusieurs causes, dont l'une peut se situer dans la bouche.

Yes, it is still 'me'

Une cause possible : l'inflammation des gencives

Plus tôt cette année, une équipe internationale de chercheurs a publié une étude spectaculaire. Selon l'étude, une mauvaise hygiène buccodentaire pourrait être la cause de la maladie d'Alzheimer dans de nombreux cas. Se brosser les dents contre la démence ? Ce qui, à première vue, ressemble à une plaisanterie pose question depuis un certain temps.

La bactérie Porphyromonas gingivalis est soupçonnée d'être responsable de la parodontite. Le germe gingival se trouve dans 90 % des cerveaux des patients atteints de la maladie d'Alzheimer, mais seulement dans 20 % des cerveaux des personnes en bonne santé.

Les bactéries parodontales pénètrent probablement dans le cerveau par la bouche via la circulation sanguine. Le fait qu'une telle percée de la barrière hémato-encéphalique soit possible est déjà connu via d'autres maladies comme la maladie de Lyme ou la syphilis.

Des expériences menées sur des souris ont démontré que la présence de germe gingival dans le cerveau déclenche des réactions inflammatoires entrainant les dépôts de protéines typiques de la maladie d'Alzheimer. Le cerveau veut se protéger des enzymes toxiques de la bactérie et se détériore lui-même de cette façon. Quand les enzymes étaient bloquées par les scientifiques, le cerveau restait intact.

CHEESE!

Plusieurs questions restent ouvertes

De nombreuses personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ont des problèmes de santé dentaire. Cela n'est pas surprenant : la parodontite est fréquente chez les personnes âgées. C'est particulièrement vrai pour les personnes atteintes de démence. De plus, comme le souligne le neurologue Robert Moir, la barrière hémato-encéphalique chez les patients atteints de démence est plus perméable que la normale. Dans les deux cas, la bactérie pourrait pénétrer dans le cerveau en grand nombre. Cependant, ce ne sont que des symptômes et non des causes de la maladie d'Alzheimer.

Dentures

D'autre part, plusieurs études ont déjà confirmé que la parodontite augmente significativement le risque de maladie d'Alzheimer. En outre, les expériences publiées par le laboratoire sur les animaux suggèrent au moins une relation de cause à effet. Des études cliniques qui testent spécifiquement des médicaments chez l'homme ont déjà été commandées. Il nous tarde d'en connaître les résultats.

En attendant "brossez-vous les dents régulièrement et utilisez du fil dentaire", comme l'a recommandé Piotr Mydel, qui a participé à cette étude. Bien que les bactéries parodontales ne soient certainement pas les seuls déclencheurs de la maladie d'Alzheimer, une bonne hygiène buccodentaire peut être un complément important à la prévention.

Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.

Commentaires

Également féroce